100 % Santé : la prévention en dentaire renforcée et obligatoire

Améliorer l’accès aux soins, c’est l’objectif de la réforme du 100 % Santé qui prévoit également un renforcement de la prévention. En dentaire, cela se traduit notamment par une prévention intensifiée, dès le plus jeune âge.

Avec le programme M’T dents, les examens de dépistage et les soins qui en découlent, pris en charge à 100 %, étaient jusqu’alors prévus pour les 6-24 ans. Avec la réforme du 100 % Santé, cet examen commence désormais dès l’âge de 3 ans.

Un dépistage gratuit tous les 3 ans

Tous les enfants et jeunes de 3 à 24 ans peuvent donc bénéficier d’un rendez-vous chez le dentiste au moins une fois tous les trois ans, pour un dépistage gratuit et si besoin des soins, comme le traitement des caries et des racines, un détartrage, un scellement des sillons (1), etc. Ces soins sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie et vous n'avez pas de frais à avancer, un avantage pour les familles. Ils doivent être effectués dans les neuf mois qui suivent le premier examen.
Depuis le lancement du programme M’T dents en 2017, ce sont en moyenne 1,9 million d’enfants par an qui en bénéficient. (2)

De nouveaux soins remboursés

La prévention dans le dentaire, ce sont aussi de nouveaux soins entièrement remboursés. Exemple avec un soin efficace pour la prévention des caries : les vernis fluorés qui sont utilisés chez les enfants de 6 à 9 ans présentant un risque carieux élevé. Il s’agit d’appliquer des concentrés de fluorures dans une base résine ou synthétique. (2 fois par an maximum)

Il est également prévu la création d’un forfait de prévention remboursé avec plusieurs rendez-vous établis qui permettent aux dentistes de réaliser des soins et de donner des conseils.

(1)  Le scellement des sillons est une méthode de prévention qui assure une protection durable à la surface des dents. Ces faces masticatrices difficiles d'accès au brossage favorisent le développement de la plaque bactérienne, point de départ de caries. La solution consiste donc à recouvrir les sillons d'une résine protectrice. 
(2) Dossier de presse Amelie sur l'accord dentaire.

Avez-vous aimé cet article ?

oui