100 % Santé : ce qui change pour la prise en charge de vos lunettes

A partir du 1er janvier 2020, vous pourrez bénéficier de lunettes remboursées à 100 %. D’autres offres vous seront proposées, avec plus de choix mais avec des frais restants à votre charge.

Pour les montures, comme pour les verres, deux classes d’équipement seront créées au 1er janvier 2020 :

Classe A : vous avez un remboursement à 100 %

Votre mutuelle rembourse l’intégralité de l’équipement.
Le prix de vente de la monture et du verre est limité :
- Le prix de vente de la monture est limité à 30 € pour un adulte et à 50 € pour un enfant de moins de 6 ans.
Chaque magasin d’optique devra vous présenter une gamme de 17 modèles de montures différents, en deux coloris pour les adultes et 10 modèles de montures différents, également en deux coloris pour les enfants dans ces gammes de prix.
- Le prix du verre varie de 32,50 € à 170 € en fonction de sa correction. L’offre doit intégrer des verres de qualité : traités anti-reflet, durcis et amincis.

Exemples de prix limite de vente d’un équipement pour la classe A (une monture à 30 euros maximum + 2 verres dont le montant varie donc en fonction de la correction)

Pour un adulte, le montant total d’un équipement peut varier :
- avec des verres unifocaux (correction de défauts visuels simples comme la myopie et l’astigmatisme) : de 95 € (faible correction) à 265 € (très forte correction) ;
- avec des verres progressifs : de 180 € à 370 €.

Classe B : vous avez un reste à charge qui varie en fonction de la garantie que vous avez souscrite auprès de votre mutuelle

Les prix sont libres pour l’ensemble des équipements.
Le remboursement de votre mutuelle est limité pour les contrats responsables. En effet dans le cadre des contrats responsables, votre mutuelle n’a pas le droit de vous rembourser plus de 100 euros sur la monture (au lieu de 150 euros aujourd’hui).
- Le remboursement de la monture est limité à 100 € au lieu de 150 € actuellement.
- Le remboursement pour un équipement complet (monture + verres) doit être compris entre :

  • 50 à 420 € pour un équipement simple
  • 200 € à 700 € pour un équipement complexe
  • et de 200 € à 800 € pour un équipement très complexe

Explications :

1)      Vous donnez la priorité à un reste à charge zéro. Dans ce cas vous pourrez choisir :

  • Une monture de classe A, pour un prix inférieur ou égal à 30 euros pour un adulte.
    +
  • Des verres de classe A, pour un prix par verre maximum : entre 32,50 euros et 170 euros en fonction de la correction.         

2)      Vous souhaitez plus de choix pour votre monture. Vous pourrez mixer votre équipement :

  • Une monture en classe B, parmi toutes les montures proposées par l’opticien. Elle sera remboursée maximum 100 € par votre mutuelle. Le reste à charge à payer dépendra du prix de vente de la monture. 
    +
  • Des verres de classe A dont le tarif ira de de 32.50 euros à 170 euros en fonction de la correction du verre, et pour lesquels vous bénéficierez d’un reste à charge 0.

 

3)      Vous privilégiez le choix des verres. Dans ce cas, vous aurez la possibilité de choisir :

  •  Une monture en classe A, pour un reste à charge zéro.
    +
  • Des verres en classe B ; il se pourra vous ayez alors un reste à charge à payer sur vos verres, en fonction de la correction et du niveau de garantie que vous aurez souscrit auprès de votre mutuelle.

 

4)      Vous privilégiez le libre choix des verres et de la monture, vous aurez alors la liberté d’opter pour :

  • Une monture et des verres de classe B pour lesquels le niveau de reste à charge dépendra du niveau de garantie souscrit auprès de votre mutuelle.

On vous conseille

Jusqu’au 1er janvier 2020, le remboursement de vos frais d’optique reste inchangé.
A partir du 1er janvier 2020, l’opticien devra vous remettre un devis contenant au moins une offre d’équipement 100 % Santé.

Ligne claire vous propose un accompagnement et une analyse gratuite des devis d’optique, chez tous les opticiens hors réseau Optistya. Si vous avez un doute, besoin de conseils ou d’informations, n’hésitez pas à contacter Ligne claire : 09 74 75 30 30 ou contact@ligneclaire.fr

Référence : Arrêté du 3 décembre 2018 portant modification des modalités de prise en charge de dispositifs médicaux et prestations associées pour la prise en charge d'optique médicale au chapitre 2 du titre II de la liste prévue à l'article L. 165-1 (LPP) du code de la sécurité sociale 

Avez-vous aimé cet article ?

oui