100 % Santé : zoom sur les différents types d’appareillage auditif

De nouveaux dispositifs, une nomenclature modifiée avec deux classes, un choix élargi des aides auditives... la réforme du 100 % Santé s’accompagne d’importants changements. Explications.

Une aide auditive est un dispositif médical destiné à compenser électro acoustiquement, au moyen d’une amplification appropriée, les pertes d’audition des personnes malentendantes ou les troubles de la compréhension. Ce dispositif de petite dimension fonctionne de façon autonome au moyen de batteries (piles ou accumulateurs), en conformité avec la norme européenne.

Trois types d’aides auditives vous sont proposées :

- le contour d’oreille classique : microphone et écouteur situés à l’arrière du pavillon
- le contour à écouteur déporté : écouteur intra-auriculaire et microphone à l’arrière du pavillon
- l’intra-auriculaire : microphone et écouteur dans la conque ou le conduit auditif.


Deux classes pour 3 ou 6 options

Dorénavant, les appareils auditifs sont classés en deux catégories, la classe I et la classe II. Pour ces deux groupes, des caractéristiques techniques minimales sont requises dans un souci de qualité :
- un système d’amplification
- une directivité microphonique automatique (passage automatique du mode omni directionnel au mode directionnel en fonction de l'environnement sonore afin de privilégier le signal frontal)*
- un réducteur de bruit
- un système anti-larsen (Le larsen est un phénomène qui se produit quand un système amplificateur capte le son émis par un haut-parleur. Apparaît alors une boucle amplificatrice qui fait rapidement saturer le haut-parleur et produit un sifflement généralement aigu.)
- un minimum de 12 canaux de réglage permettant une amplification du son différente
- un minimum de deux programmes différents correspondants à : un environnement calme, un environnement bruyant
- un système d'enregistrement des données
- un indice d'étanchéité

Vous avez la possibilité de choisir des options proposées dans deux listes A et B pour chacune de ces deux classes :

- classe I : un minimum de trois options de la liste A
- classe II : un minimum de six options de la liste A et au moins une option de la liste B

*Pour les aides auditives disposant seulement de 8 canaux et spécifiquement pour les aides auditives de type intra-auriculaires semi-profond et intra-auriculaires invisibles dans le canal :

  • au moins 3 options de la liste A si l'aide auditive comporte au moins 3 options de la liste B
    OU
  • au moins 4 options de la liste A si l'aide auditive comporte au moins 2 options de la liste B

De nouvelles prestations

Cette réforme du 100 % Santé entraine également des changements dans le suivi des patients et de son matériel.

- Première prescription :
un bilan préalable clinique et audiométrique doit être réalisé par un médecin prescripteur, ORL ou généraliste (si attesté en otologie médicale par le collège de médecin générale), pour les adultes et les enfants de plus de six ans.
- Suivi de l’appareillage : des séances de contrôle sont effectuées au 3e, 6e et 12e mois après la délivrance de l’aide auditive, avec un bilan audiométrique. Une évaluation de l'évolution de la perte auditive et de la satisfaction est prévue à 6 mois. Après la première année, un suivi biannuel est recommandé avec un enregistrement des prestations de suivi via la télétransmission.
- Essai : l’essai doit être systématique avec une « durée minimale de 30 jours. Il est de 30 jours à 45 jours sous conditions thérapeutiques ou en cas d’implant ou en cas de chirurgie (une lettre informant l’audioprothésiste accompagne la prescription). Deux séances sont prévues pour chaque essai.
- Garantie par le fabricant : La garantie minimale de chaque aide auditive est fixée à 4 ans. Cette garantie couvre au moins : vice de forme, défaut de fabrication, panne survenant au cours d'un usage habituel (pièces, main d'œuvre et transport). La garantie proposée par le fabricant se poursuit même lorsque le patient change d’audioprothésiste.

Consultez aussi nos articles : 100 % Santé : vos aides auditives, de mieux en mieux remboursées !; 100 % Santé : la prévention audio déployée pour les plus jeunes; Réforme du 100 % Santé : les notions à connaître.

Référence : Arrêté du 14 novembre 2018 portant modification des modalités de prise en charge des aides auditives et prestations associées au chapitre 3 du titre II de la liste des produits et prestations prévue à l'article L. 165-1 du code de la sécurité sociale.

Avez-vous aimé cet article ?

oui