Accidents de la vie courante : en été soyez prudent !

Le retour des beaux jours rime avec activités de plein air et convivialité. Ces moments peuvent parfois être assombris par divers accidents. Alors prudence !

Brûlures, chutes, noyades… Nous connaissons tous, parmi nos proches, une personne qui a été victime d’un accident de la vie courante. Avec l’arrivée de l’été, il s’agit d’être davantage prudent car les comportements et les environnements changent. Nous passons plus de temps dans des activités de plein air et multiplions les moments entre amis ou en famille autour d’un barbecue…

Un tiers des accidents se déroule dans le jardin

Peuvent alors survenir les brûlures provoquées par un barbecue, les intoxications avec des plantes comme le laurier-rose ou le muguet, les noyades dans les piscines, les accidents de toboggan, de balançoire ou de trampoline. Chez les plus jeunes, les étouffements avec une olive ou une cacahuète, les chutes et chocs (1) sur le terrain de football sont fréquents…

Attention aux plus petits !

Les enfants sont particulièrement exposés à ces accidents. Ils ont en effet deux fois plus de risques d’en être victimes. Certaines précautions permettent d’éviter le pire. Ainsi les piscines privées doivent désormais être équipées d’un dispositif de sécurité comme une barrière, une bâche, ou un système d’alarme sonore. Rappelons que chaque jour, les accidents de la vie courante entraînent près de 15 000 passages aux urgences hospitalières (2) ! En cas d’accident grave, prévenez les secours (faites le 15, le 18 ou le 112). Puis, si vous êtes formé, pratiquez les gestes de premiers secours en attendant leur arrivée. Sinon, ils vous guideront par téléphone.

(1) - Observatoire MAVIE.
(2) -
Enquête permanente sur les accidents de la vie courante (EPAC).

Crédits photos : Valentin Rusanov, Istock

Avez-vous aimé cet article ?

oui