Les bons réflexes avant de souscrire une assurance habitation

Vous changez de logement ? Votre famille s’agrandit ou évolue ? Pour éviter les mauvaises surprises, n’oubliez pas de vérifier quelques éléments clés avant de souscrire une assurance habitation.

Avant de souscrire une nouvelle police d’assurance

Avant de souscrire une assurance habitation, dressez la liste de tous les renseignements dont votre assureur a besoin pour vous faire la proposition la plus adaptée : les caractéristiques de l’habitation, les biens mobiliers à assurer et la qualité de ses occupants.

Décrivez votre logement et son environnement

  • Vivez-vous dans un appartement, une maison, avec un jardin ou un balcon ?
  • Avez-vous un garage, une cave, une cabane de jardin ou d’autres dépendances ?
  • Quelle est l’année de construction de l’immeuble ou de la maison ?
  • De combien de pièces principales se compose votre habitation, quelle est sa surface, à quel étage se situe votre appartement ?
  • Vivez-vous dans un chalet à la montagne, en bord de mer près d’une falaise ou près d’un cours d’eau, sur une zone inondable ?
  • Avez-vous une piscine, des équipements d’énergie renouvelable, comme des panneaux solaires ou une pompe à chaleur ?

Précisez votre statut et le nombre d’occupants

  • Êtes-vous locataire ou propriétaire ? Si vous êtes propriétaire, vérifiez bien dans le contrat qu’il n’y a pas de limitation du montant remboursable.
  • Quelles seront les personnes couvertes par l’assurance habitation ? Votre conjoint, vos enfants, vos beaux-enfants et les personnes vivant régulièrement dans votre logement.
  • Signalez la présence d’animaux de compagnie.
  • Est-ce que vous travaillez régulièrement de chez vous ? Dans ce cas, vérifiez que votre contrat couvrira le télétravail.
  • Partez-vous régulièrement en séjour en France ou à l’étranger ? La garantie villégiature de votre contrat permet de couvrir aussi votre lieu de vacances.

Calculez la valeur de vos biens mobiliers

  • Déterminez la valeur de votre mobilier, c’est-à-dire tout ce que l’on met dans un camion quand on déménage : meubles, électroménager, équipements électriques et électroniques, vêtements, bijoux, livres et CD, vaisselle et ustensiles de cuisine, objets de décoration, jouets des enfants et accessoires de sport, mobilier de plein air et matériel de loisirs…
  • Estimez leur valeur à neuf pour être remboursé en cas de vol, d’inondation ou d’incendie.
  • Conservez les justificatifs d’achat et prenez des photos de vos biens.

Enfin, soyez vigilant aux petites lignes du contrat, portant sur :

  • le délai de carence, période en début de contrat durant laquelle la garantie ne s’applique pas, même en cas de sinistre ;
  • la franchise, somme restant à votre charge en cas de sinistre, malgré l’indemnisation de l’assurance ;
  • les exclusions, biens, sinistres, personnes, lieux ou encore comportements qui ne sont pas couverts par votre assurance habitation ;
  • les plafonds de remboursement, montants assurés, au-delà desquels l’assureur ne verse plus d’indemnisation.

Pendant la vie de son contrat d'assurance

Signalez à votre assureur toute évolution dans votre situation ou dans la composition du foyer : télétravail, nouvelle personne hébergée, colocation… En cas de colocation, il est possible d’étendre la responsabilité civile du contrat au colocataire.

Vérifiez régulièrement que vous remplissez les exigences de protection des ouvertures, dans le cadre de la garantie contre le vol. Avez-vous des volets à vos fenêtres, notamment au rez-de-chaussée ? Votre porte d’entrée est-elle équipée d’une serrure trois points ? Avez-vous installé une alarme ? Celle-ci peut être connectée à un système de télésurveillance, qui intervient en cas de tentative d’effraction pendant votre absence.

Après : résilier son assurance habitation

La résiliation du contrat d’assurance avant son échéance est possible après un an de souscription. Vous devez envoyer une lettre recommandée de résiliation à votre assureur, avec accusé de réception. La résiliation prend effet un mois après la notification. Dans ce cas, l’assureur doit rembourser les éventuelles sommes trop perçues.

Il est également possible de résilier le contrat d’assurance habitation en cas de changement de domicile, de situation ou de régime matrimonial, de profession ou de départ à la retraite.

Certains contrats peuvent offrir la possibilité de résilier votre assurance lorsque celle-ci devient plus chère. Si votre contrat le prévoit, vous disposez d’un délai de quinze jours ou d’un mois pour demander la résiliation.

Crédits photos : GettyImages_Westend61, The Links

Avez-vous aimé cet article ?

oui