Dépenses de santé : des aides toujours possibles

Votre budget est trop serré pour vous soigner ? Des organismes de santé existent pour obtenir les aides nécessaires.

Toutes les caisses primaires d’Assurance maladie disposent d’un fonds d’intervention sociale qui distribue des aides financières à leurs assurés. Ces aides exceptionnelles sont attribuées par une commission sociale qui se réunit régulièrement. Elle évalue individuellement chaque dossier de demande d’aide. N’oubliez pas de joindre un devis de l’intervention et les justificatifs de vos ressources. Si vous êtes dans une situation financière difficile, vous pouvez téléphoner à votre CPAM ou lui adresser un courrier, afin de prendre rendez-vous.

> Ameli - Adresses et contacts

Des aides spécifiques pour les retraités

Le Fonds d’Action sociale de la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) aide les agents territoriaux retraités à prendre en charge une partie de leurs frais de santé. Il peut s’agir de la cotisation de la mutuelle ou du reste à charge de frais médicaux.

> CNRACL - Le guide de l'action sociale

> CNRACL - Les aides

Une aide de votre mutuelle

En complément des aides de la CPAM et de la CNRACL, les mutuelles disposent très souvent d’un fonds d’aide exceptionnelle. Cette aide est une contribution financière à vos dépenses exceptionnelles de santé, qui ne sont pas totalement prises en charge par la Sécurité sociale et par la mutuelle.

Crédit photo : iStock

Pour en savoir plus sur les aides financières existantes consultez aussi :
- Complémentaire santé : pensez à l'ACS

Avez-vous aimé cet article ?

oui