Fortes chaleurs et canicule : les bons gestes pour se protéger

L’été lorsque les températures grimpent,il y des risques de canicule. Mais de quoi parle-t-on exactement, quels sont les risques pour la santé et comment vous protéger ?

L’été, dès que la température extérieure est plus élevée que la température habituelle, il y a un risque pour la santé. Mais c’est la canicule qui est vraiment redoutable pour les plus fragiles, les enfants et les personnes âgées.

L’on parle de canicule lorsque trois conditions sont réunies :

  • les températures sont plus élevées le jour qu’habituellement à la même période.
  • les températures baissent peu pendant la nuit.
  • la vague de chaleur s’étend sur plus de 3 jours.

Comment le corps réagit à la chaleur ?

En cas de fortes chaleurs, la température du corps s’élève. Le corps va alors mettre en place des mécanismes de régulation pour se maintenir à une température de 37°C. L’un d’entre eux est la transpiration.

Dès le premier jour la chaleur peut avoir un impact sur votre santé et peut provoquer :

  • Des « coups de chaleur » ou de l’hyperthermie. Cela est le signe que vous ne transpirez pas assez et que votre température corporelle n’arrive pas à se maintenir à 37°C. Ce phénomène est fréquent chez les personnes âgées car elles ne produisent plus suffisamment de transpiration.
  • De la déshydratation si vous ne buvez pas suffisamment pour compenser la perte d’eau provoquée par la transpiration. La déshydratation peut rapidement concerner les personnes qui ont une activité physique intense, les personnes qui travaillent en extérieur, les enfants et aussi les personnes âgées, qui ne pensent pas toujours à s’hydrater.

Comment se protéger ?

Quand il commence à faire chaud pensez aux gestes simples :

 1) Organisez votre maison pour qu’elle reste fraîche

  • Laissez les fenêtres et les volets fermés dans la journée et ouvrez-les lorsqu’il fait plus frais.
  • Si vous en avez,  baissez les stores en journée lorsque le taux d’ensoleillement est élevé et relevez-les lorsqu’il disparaît pour faciliter la circulation de l’air.
  • Ouvrez les fenêtres qui restent à l’ombre pour faire un courant d’air.
  • Le soir lorsque la température baisse, arrosez les balcons, en s’évaporant l’eau va rafraichir l’atmosphère.
  • Pour refroidir les pièces une serviette de bain humide devant les fenêtres, un pain de glace ou un sac de glaçons placés devant un ventilateur sont très efficaces.

2) Hydratez-vous et rafraichissez-vous

  • Buvez de l’eau avant même d’avoir soif et évitez l’alcool qui déshydrate.
  • Pour les repas préférez les salades avec des légumes frais plutôt que les plats chauds. 
  • Habillez-vous avec des vêtements amples, légers et préférez le coton qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration.
  • Prenez des douches fraîches ou mouillez-vous les avants bras et la nuque dans la journée. Faites prendre un bain aux tout-petits de 2° inférieur à  sa température.
  • Pour les personnes âgées un ventilateur et un brumisateur, sont très utiles. Le brumisateur humidifie la peau et le ventilateur va accélérer l’évaporation en faisant un courant d’air. Ce qui va refroidir la peau et chasser la chaleur émise par le corps.

3) Limitez vos activités physiques

  • Évitez les efforts intenses. Sport, jardinage ou bricolage sont à limiter.
  • Préférez les heures où la température est encore fraiche pour faire une activité physique, comme tôt le matin ou dans la soirée.
  • Si vous pratiquez une activité physique mouillez t-shirt et casquette régulièrement.

Pour en savoir plus nous vous conseillons :
- Le site du ministère de la santé ici
- Santé publique France : canicule et fortes chaleurs : les outils d’information ici 

Crédits photos : Istock, Imgorthand

Avez-vous aimé cet article ?

oui