Je souhaite 100% d’agents protégés

Dans la section des Vosges, Thomas Charbonnier s’est engagé comme correspondant avant d’être élu bénévole. Son moteur ? Se rendre plus utile auprès des adhérents.

Quel est votre parcours au sein de la MNT ?

Thomas Charbonnier : En juin 2015, je suis devenu responsable des ressources humaines (RH) à la mairie du Val-d’Ajol, dans les Vosges. J’ai adhéré à la MNT en choisissant les garanties maintien de salaire et la couverture santé. C’est naturellement que j’ai pris le relais de la personne qui était là avant moi et qui était correspondante de la MNT. Ensuite, sur la proposition du président de la section des Vosges, j’ai déposé ma candidature en juillet dernier pour devenir délégué des adhérents. J’ai été élu par ses membres en janvier.

 

Que faites-vous pour aider les adhérents ?

Thomas Charbonnier : En tant qu’élu, je fais remonter à la section toutes les remarques, les idées, les propositions qui concourent à faire évoluer les actions de la mutuelle, pour qu’elle soit toujours plus efficace pour les agents. Par exemple, dès le début, j’ai relayé le besoin d’améliorer la rapidité des versements des demi-traitements des adhérents en congé longue maladie. Les retards peuvent mettre ces personnes en grande difficulté. Même si le statut de fonctionnaire protège de la perte de leur emploi, il ne les prémunit pas d’une situation de précarité. Pour moi, être élu, c’est aussi lutter contre la précarité.

En quoi vous sentez-vous utile ?

Thomas Charbonnier : Mes fonctions de RH favorisent la proximité avec les agents. Je peux ainsi aborder avec eux et leur famille des problématiques plus personnelles, sur certains risques, notamment sur la perte de salaire en cas d’arrêt maladie de plus de trois mois. Je les informe sur les nouvelles garanties de la MNT et je les incite à y adhérer. Les agents sont très satisfaits car ils ont pu bénéficier des prestations. Je me fais aussi un point d’honneur à traiter les dossiers de demande de remboursement le plus rapidement possible.

 

Qu’est-ce qui vous motive le plus ?

Thomas Charbonnier : Je n’ai jamais été engagé dans des associations, mais c’est au sein de la MNT que je réalise mon envie d’aider les autres ! Sur le plan personnel, mes missions m’apportent la satisfaction de servir mes collègues et de les accompagner. J’aimerais arriver à 100 % d’agents protégés en maintien de salaire. Je suis en train de réfléchir pour devenir membre du réseau MNT jeunes. En représentant les jeunes, moins enclins à souscrire à une protection, je me sentirai encore plus utile !

Les délégué(e)s des adhérents défendent vos droits

La MNT compte 1 630 élus bénévoles, également adhérents de la MNT, au sein de 84 sections. Élus pour six ans, ils se réunissent en conseil de section et participent aux instances de réflexion et de concertation départementales et nationales. Ils défendent vos intérêts, font valoir vos droits, relaient vos attentes et se mobilisent pour renforcer votre protection sociale. Ils participent aux décisions relatives aux cotisations, aux garanties et aux services. Avec ce modèle mutualiste démocratique et solidaire, les délégués agissent sur l’avenir de la mutuelle et l’évolution de votre protection sociale.

Pour en savoir plus, regardez aussi les épisodes 1 et 2 « Militer à la MNT ».

Les délégués défendent les valeurs de la MNT

Les délégués des adhérents défendent de nombreuses valeurs parmi lesquelles le militantisme, qui permet à la démocratie de s'exprimer pleinement au détour de l'assemblée générale, des conseils de section départementale et des autres événements qui font la spécificité de la vie démocratique de la MNT.

Avez-vous aimé cet article ?

oui