La majorité des accidents de la vie courante se passent à la maison

Les accidents de la vie courante surviennent majoritairement dans le jardin, le salon et la cuisine.

Une fois dans notre maison, nous pensons être protégés. Erreur, car c’est oublier un peu vite que la majorité des accidents de la vie courante surviennent au domicile (56,1 %) (1). Chutes, brûlures, chocs, coupures, étouffements, intoxications… Chaque jour, ces accidents de la vie courante entraînent près de 15 000 passages aux urgences hospitalières (2). Et ils tuent cinq fois plus que les accidents de la route !

Jardin, cuisine et salon, lieux les plus dangereux 

Sans conteste, c’est dans le jardin que vous risquez le plus d’être victime d’un accident de la vie courante. Un tiers des accidents de la vie courante au domicile s’y déroulent. Les accidents les plus à craindre ? Des chutes (41,6 %) et des chocs (27,5 %). C’est en effet dans le jardin que les enfants tombent des balançoires, les adultes des échelles ou des arbres, mais il est aussi possible de s’y brûler à l’occasion d’un barbecue, de s’y intoxiquer avec certaines plantes sans oublier les accidents liés à la tondeuse à gazon ou au taille-haie !

Avec 17 % des accidents au domicile, la cuisine est également un endroit à haut risque. Sans surprise, c’est lors de la préparation des repas que vous vous blessez. Lorsque vous cuisinez vous vous coupez (37,8 %) et vous vous brûlez (18,9 %).

Mais ne pensez pas que regarder tranquillement la télévision vous met à l’abri. Le salon est aussi dangereux que la cuisine (17 % des accidents). Chutes et chocs y sont fréquents.

Dans les lieux à risque viennent ensuite la chambre, les escaliers, le garage…

Qui se blesse où ?

Les lieux d’accidents, les types de blessures et les endroits du corps atteints sont différents chez les enfants, les adultes et les plus de 65 ans.

Les enfants se blessent : dans le jardin (35,9 %) et dans le salon, le séjour (28,2 %). Dans la moitié des cas, ils reçoivent un choc à la tête, heureusement sans perte de connaissance. Et dans 35 % des cas, ils devront aller aux urgences.

Les adultes se blessent : dans le jardin (31,9 %) et dans la cuisine (18,8 %).

Plus du tiers des blessures concernent les membres supérieurs et un quart les membres inférieurs. 23,4 % de ces accidents vont entraîner un passage aux urgences.

Les plus de 65 ans se blessent : dans le jardin (38,2 %) et dans la chambre (20,6 %). Un peu plus du quart des blessures touche les membres supérieurs dont un tiers de fractures…  Un peu moins d’un quart de ces chutes vont entraîner un passage aux urgences

Faites le quiz : Connaissez vous le risque incendie domestique ?

(1) - Observatoire MAVIE .
(2) -
Enquête permanente sur les accidents de la vie courante (EPAC).
Crédit photo : Istock

Avez-vous aimé cet article ?

oui