La MNT poursuit son développement au service des adhérents

Laurent Adouard est le nouveau directeur général de la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT). Regards croisés avec le président général, Alain Gianazza, sur les prochaines évolutions de la mutuelle.

Alain Gianazza, Laurent Adouard était directeur général délégué de la MNT depuis 4 ans, il est désormais son directeur général. Qu'attendez-vous de lui ?

A. Gianazza : au titre des fonctions assurées depuis 2007, notamment à la direction du réseau et des systèmes d’information, Laurent Adouard a démontré toute son implication dans la mutuelle. Il assumait par ailleurs, depuis 2015, le pilotage du projet stratégique de transformation de la mutuelle. À l’heure où nous entrons dans une nouvelle étape de ce projet stratégique, ses compétences et ses connaissances en font la personne la plus pertinente pour porter ce nouvel enjeu. Sa nomination illustre à la fois la continuité des projets engagés par la MNT et notre ambition d’excellence opérationnelle.

Laurent Adouard, quels sont ces projets que vous portez pour la mutuelle ?

L. Adouard : en quelques années, la MNT a remporté le défi de la transformation ; elle doit relever maintenant celui de la performance. Pour nos adhérents, cette exigence se traduit déjà par de nouveaux processus pour raccourcir encore les délais de remboursement, et par la mise en place d’une plate-forme téléphonique pour mieux les prendre en charge. Nos adhérents peuvent aussi gérer en toute autonomie leurs données personnelles et consulter 24h/24 leurs remboursements et prestations sur leur espace web privé et sécurisé. Ils disposent également d’un accès totalement libre à une plate-forme d’informations et de conseils pour mieux gérer leur santé au quotidien et dans leur vie professionnelle, pour eux-mêmes ou leur famille, et optimiser leur budget santé ; il s’agit de mntetvous.mnt.fr, site accessible sur smartphone et tablette. Enfin, pour les adhérents qui s’engagent bénévolement au service de leurs collègues, plusieurs programmes tests en cours visent à dynamiser l’activité militante au service de tous les territoriaux. Et ce ne sont que les prémices !

Pouvez-vous nous expliquer la position de la MNT au sein du Groupe VYV, et l’intérêt de ce rapprochement ?

 A. Gianazza : le Groupe VYV est aujourd’hui le premier groupe mutualiste français, avec plus de 10 millions de personnes protégées. Avec la puissance cumulée de ses membres et les mutualisations et synergies qu’il permettra, VYV incarnera la manière dont l’économie sociale et solidaire peut tenir une place puissante au service de la protection sociale des personnes, et plus largement de leur bien-être. En son sein, notre mutuelle s’y affirme comme le pôle dédié à la protection des agents des services publics locaux et fait de la MNT une mutuelle encore plus solide.  Elle devra pour cela continuer à s’adapter en conciliant équilibres financiers et vitalité rayonnante.  Ces questions seront au cœur des échanges lors de notre assemblée générale qui a lieu les 22 et 23 juin à Besançon.

Au sein du Groupe VYV notre mutuelle s'affirme comme un pôle dédié à la protection des agents des services publics locaux

Concrètement quels sont les avantages pour les adhérents ?

L. Adouard : grâce à la puissance et aux complémentarités du Groupe VYV, nous pouvons désormais relever des défis que nous n’aurions pas pu affronter seuls. Au-delà de la santé, les adhérents vont pouvoir bénéficier d’une protection tout au long de leur vie avec, dès 2018, de nouveaux services notamment en épargne retraite, mais aussi en dépendance, protection financière… Grâce au Groupe VYV, nous renforçons les services aux adhérents, notamment en matière de parcours de soins, prévention, dépistage, assistance. Nous étendons aussi nos réseaux de soins conventionnés et développons des services innovants plus proches des besoins de chaque adhérent ; la plate-forme de téléconsultation MesDocteurs ou le réseau de santé Kalivia en témoignent.

Nous développons des services innovants plus proches des besoins de chaque adhérent

Crédits photos : Studio Place Cliché 
Alain Gianazza, président général de la MNT (à gauche) et Laurent Adouard, directeur général de la MNT (à droite).

Avez-vous aimé cet article ?

oui