Le 4 décembre, la MNT s’engage contre la violence faite aux femmes à la « Nuit des Relais »

La Fondation des Femmes en faveur de l’égalité femmes-hommes organise, avec le soutien de la MNT, la troisième édition de la Nuit des Relais le 4 décembre prochain. Lors de cette soirée solidaire, trois équipes de la MNT participeront à la course. Cette manifestation a pour objectif de lutter contre les violences faites aux femmes et récolter des fonds pour soutenir les victimes.

Le 4 décembre prochain au Grand Palais, à Paris, aura lieu la troisième édition de la Nuit des Relais, la première course solidaire qui permet de soutenir les victimes et sensibiliser au sujet de la violence faite aux femmes. Fidèle à ses valeurs de solidarité et d’engagement, la MNT accompagne cet événement pour la troisième fois. Cette année, trois équipes de la Mutuelle Nationale territoriale participeront à la course.

MNT partenaire historique de la Fondation des femmes 

La fonction publique territoriale est composée à plus de 60 % de femmes. C’est donc naturellement que la MNT soutien l’égalité femmes - hommes et lutte contre les violences faites aux femmes. Partenaire historique de la Fondation des Femmes, la MNT a déjà manifesté son engagement en faveur de l’égalité femmes-hommes avec son soutien au réseau Mut’Elles, réseau des femmes en Mutualité.

Des personnalités engagées

Des personnalités comme Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, Catherine Coupet et Laura Flessel, partagent et soutiennent les actions de la Fondation des Femmes, dont elles sont ambassadrices.
Lors de l’édition précédente, l’ancienne Ministre des sports, Laura Flessel, avait chaussé ses baskets pour participer à côtés de 1 000 coureuses et coureurs. Les deux premières éditions ont permis de récolter plus de 100 000 euros. Les fonds seront reversés à des associations qui accompagnent les femmes victimes des violences.
La Fondation des Femmes organise et soutien des projets comme : « 365 jours pour les droits des femmes = 365 avocat.e.s », « le #PrixGisèleHalimi »,  destinés aux femmes victimes de violences…

Une enquête lancée par la Fondation des Femmes en partenariat avec Femme Actuelle a démontré que 95 % des femmes victimes font confiance aux associations, et 71 % des femmes victimes de violences ont parlé grâce à #MeToo, l’hashtag utilisé sur les réseaux sociaux par les victimes de harcèlement et d’agressions sexuelles.

Avez-vous aimé cet article ?

oui