Les antibiotiques : efficaces, oui mais sous certaines conditions

Les antibiotiques ont révolutionné la médecine et contribué activement à des progrès marquants pour les populations, en réduisant la mortalité enfantine et en augmentant l’espérance de vie. C’est grâce à eux, notamment, que l’on peut aujourd’hui guérir de la peste ou de la tuberculose ! Pourtant, leur usage massif ou inapproprié a généré des résistances. Un antibiotique ne doit se prendre que lorsque le médecin le juge nécessaire et en suivant scrupuleusement sa prescription.

Qu'est-ce qu'un antibiotique ?

Le rôle des antibiotiques est de détruire ou d’arrêter la croissance des bactéries, pour aider nos défenses immunitaires. Il existe plusieurs familles qui ont chacune leur propre mode d’action. L’hygiène et d’autres traitements ont également cette fonction antibactérienne. Les antiseptiques, notamment, mais ils sont surtout utilisés pour empêcher la contamination par contact direct (savon, solution hydro alcoolique désinfectante…).

À quoi servent les antibiotiques ?

Les antibiotiques sont relativement récents. Ils ont révolutionné la lutte contre les infections et contribué activement à d’autres progrès, comme la baisse de la mortalité infantile ou l’augmentation de l’espérance de vie. Ce sont des médicaments efficaces, à condition qu’ils ne soient utilisés que dans le traitement de maladies infectieuses d’origine bactériennes et donc pas contre les virus ou les champignons. On ne soigne pas un rhume ou une grippe par antibiotiques. Enfin, à chaque type de bactérie correspond un antibiotique spécifique.

Comment préserver l'efficacité des antibiotiques ?

Un antibiotique est toujours efficace mais il peut exister des résistances bactériennes. Les bactéries ciblées résistent alors au traitement, souvent parce qu’il a été mal utilisé. Un antibiotique doit être pris selon des règles bien précises, connues par le médecin et définies par de nombreuses études scientifiques. Si sa prise ne suit pas la prescription du médecin, les bactéries prolifèrent et se disséminent dans le corps, aggravant la maladie. Le traitement devient alors plus compliqué. Cette résistance peut également se transmettre à d’autres personnes, qui peuvent devenir, à leur tour, résistantes au traitement. Sachez que l’antibio-résistance est responsable de plus de 10 000 morts par an en France.

Quand on se traite avec des antibiotiques, il faut toujours avoir en tête que l’on se traite aussi pour son entourage, d’abord, mais aussi pour le reste de la population.

Comment mieux utiliser les antibiotiques ?

En consultant ! Les médecins sont les seuls à pouvoir diagnostiquer précisément l’origine d’une infection et ils maîtrisent parfaitement l’usage des antibiotiques, qui est complexe.

Quelques principes à garder en tête :

-  Ne jamais prendre un antibiotique sans consulter son médecin au préalable.

-  Respecter strictement la prescription, la posologie tout comme la durée. Une prise mal répartie ou trop courte risque de ne pas guérir la maladie et/ou de créer une résistance.

-  Ne pas réutiliser un antibiotique prescrit auparavant pour une autre maladie, ni l’utiliser pour quelqu’un d’autre.

La prévention est également un bon moyen pour limiter la transmission des maladies infectieuses et donc l’usage des antibiotiques : les vaccins, par exemple, ou même le simple lavage des mains sont très efficaces.

Enfin, certaines personnes peuvent développer des allergies à des antibiotiques ou avoir des intolérances. Si c’est votre cas, vous devez en informer votre médecin qui, seul, saura s’il est nécessaire d’adapter votre traitement ou l’arrêter. Certains effets secondaires, comme les diarrhées ou les mycoses, peuvent être prévenus par un traitement approprié.

Quelles sont les maladies qui guérissent sans antibiotiques ?

L’antibiothérapie ne concerne que les maladies infectieuses causées par les bactéries : une cystite ou une pneumonie, par exemple... La majorité des infections ORL sont virales et guérissent donc sans antibiotique, comme les rhinopharyngites ou le rhume, même chez les enfants ! Une angine l’est également le plus souvent, mais certaines sont cependant d’origine bactérienne. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter : si votre médecin le juge nécessaire, il vous prescrira un test de dépistage rapide.

Pour en savoir, plus rendez-vous sur Ameli

Avez-vous aimé cet article ?

oui