Les territoriaux : Utiles au quotidien

Oui, les agents des services publics locaux sont indispensables aux citoyens ! Ce sont les bénéficiaires eux-mêmes qui le disent : 8 Français sur 10 l’affirment et 7 se disent attachés à leurs services. Rien d’étonnant donc à ce que près de 90 % d’entre eux souhaitent le maintien ou même l’augmentation des moyens du service public de proximité indispensables à leur bien-être. (1)

En fin d’année, c’est le moment d’honorer le travail de ceux qui, à leur échelle, œuvrent à recréer du lien, à renforcer la cohésion sociale et à apporter du bonheur à tous. Dans la ville de Tavaux, dans le Jura (39), qui compte 4 000 habitants, cette période est l’occasion de prouver l’efficacité des agents. Réunir les gens pour qu’ils se rencontrent et rompre l’isolement, illuminer leur environnement pour qu’ils soient heureux, faire en sorte qu’ils puissent rester mobiles et continuer à vivre normalement… voici trois exemples emblématiques de l’action des agents de proximité envers les habitants de la ville.

(1) Sondage Ifop pour la MNT et SMACL Assurances « Les Français et leur service public de proximité », mars 2017, disponible sur http://utileauquotidien.fr/debat-national/

Isabelle Bouvier

Quelles actions menez-vous en fin d’année ?
- Isabelle Bouvier : Repas de Noël, colis, épicerie solidaire… Nous organisons ces événements pour réunir les habitants de tout âge et de tout niveau social, en particulier les seniors et les personnes en situation de précarité, mais aussi les associations et les aides à domicile qui font un travail extraordinaire.

- En quoi votre rôle est-il important, en particulier en cette période ?
- I.B. :
Ma mission consiste avant tout à favoriser la solidarité et à rompre l’isolement de certaines personnes. La fin d’année est pour nous l’opportunité de réunir tous les habitants de la commune pour qu’ils partagent des moments de convivialité et de réjouissances. Les gens sont ainsi plus attentifs aux autres.

- Pensez-vous ainsi favoriser la cohésion sociale ?
- I. B. :
Tout à fait. Ces événements sont l’occasion de créer du lien social. Les gens se rencontrent, se connaissent mieux. Ils nous aident aussi à mieux cerner les attentes de nos concitoyens. L’écoute est pour nous essentielle, la considération tout autant.

Isabelle Bouvier, Responsable du Centre Communal d'Action sociale (CCAS) ville de Tavaux.
Michel Prince

- En quoi consiste votre rôle?
- Michel Prince :
Je m’occupe de l’éclairage public. Je commence à l’éclairage public. Je commence à y travailler dès la mi-octobre pour que tout fonctionne à la mi-décembre lors de la grande soirée organisée par la mairie. C’est un supplément de travail, c’est vrai, mais cela fait plus de 20 ans que je m’en occupe, alors je suis bien organisé! Il y a toujours des imprévus, il faut tout vérifier puis entretenir les installations.

- Pourquoi votre rôle est important au moment des fêtes ?
- M. P. :
Pour tout le monde, ce sont des moments de joie et de retrouvailles. Rien de plus normal que de donner un air de fête à la ville ! Surtout qu’en cette période, les journées sont plus courtes et les gens sortent moins de chez eux. En illuminant leurs rues, je leur donne de la gaieté.

- Comment vous sentez-vous utile ?
- M. P. :
J’apporte du bien-être aux citoyens. Grâce aux guirlandes, quand les gens se retrouvent dans la rue, ils oublient leurs problèmes avec les voisins, font la fête avec eux. C’est exactement comme un match de foot !

Michel Prince, Responsable des illuminations
Damien Zabotti

- En hiver, quelles sont les spécificités de votre métier?
- Damien Zabotti :
Je suis responsable des espaces verts, de la propreté et du parc animalier. En fin d’année, je me charge du déneigement des trottoirs et des pistes cyclables.

- En quoi est-ce important à ce moment-là ?
D. Z :
Il s’agit d’assurer la sécurité et l’accessibilité des rues et des trottoirs. Les écoliers doivent pouvoir continuer à aller au collège ou au lycée, et les habitants doivent pouvoir aller travailler… il est indispensable qu’ils puissent se déplacer à pied par tous les temps pour faire leurs courses. Je favorise la mobilité de tous quelle que soit la météo.

- Que pensent les riverains de ce service public de proximité ?
- D. Z :
Quand je passe pour déneiger leurs trottoirs, ils sont heureux de me voir et apprécient mon aide. Ils sont contents de ne pas devoir rester chez eux et ils me remercient. Des liens se créent. Beaucoup de retraités vont chercher leur baguette le matin, par exemple. Alors, la neige, ils n’aiment pas trop ! En déneigeant les trottoirs, je les sors de l’isolement.

Damien Zabotti, Responsable du déneigement

Avez-vous aimé cet article ?

oui