Limiter les difficultés financières des agents en arrêt de travail 

Certaines collectivités mettent en place des garanties de prévoyance collectives pour éviter des difficultés financières à leurs agents en cas d’arrêt de travail.

Lors d'un arrêt de travail, vous risquez de perdre une partie de votre salaire. Pour éviter que leurs agents soient confrontés à des difficultés financières, des collectivités ont donc décidé de mettre en place une garantie prévoyance collective. C'est le cas à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) où les 1650 agents peuvent opter, s'ils le souhaitent, pour une telle protection. Directeur général adjoint Ressources et supports de la Ville, Geoffroy Adamczyk nous explique les avantages de ce dispositif.

Les agents connaissent-ils bien les règles de rémunération en cas d'arrêt maladie ?

Nous constatons qu'ils ont une bonne connaissance de ces règles liées à leur statut, notamment la réduction de 50 % du traitement au bout de trois mois d'arrêt-maladie dans la majorité des cas.

Pour en savoir plus sur l’arrêt de travail : Vrai ou faux, les conséquences financières de l’arrêt de travail

Menez-vous un travail de sensibilisation en leur direction sur les risques de baisse de salaire en cas d'arrêt de travail ?          

Pour ceux ayant des interrogations, nous sommes bien sûr là pour leur apporter toutes les informations nécessaires à ce sujet. Notre Direction des ressources humaines mène une communication constante en ce sens. Nous avons d'ailleurs en son sein un service entièrement dédié aux absences, maladies et retraites. Nous abordons notamment ces questions auprès des nouveaux arrivants dans la fonction publique, lors de leur intégration. Nous souhaitons qu'ils saisissent bien les différences qui existent avec les règles du régime général.

Quel est le pourcentage d'arrêt maladie dans votre ville ?

Le pourcentage d'arrêt maladie varie ces trois dernières années entre 6 et 7 %. C'est un élément sur lequel nous sommes très attentifs. Nous établissons des indicateurs d'absentéisme tous les mois et nous portons une attention toute particulière à l'évolution des accidents du travail et à la proportion d'arrêts de très longue maladie.

Avez-vous mis en place un contrat collectif prévoyance ?

Oui, la Ville adhère depuis 2013 à un contrat de prévoyance et elle participe à hauteur de 10 euros mensuels pour chaque agent, quelle que soit sa catégorie. Ces mesures ont été accueillies très favorablement.

Comment compenser votre salaire en cas d’arrêt de travail : Quels revenus en cas d’arrêt de travail ?

Cette garantie évite-t-elle à certains agents d'être confrontés à des difficultés financières ?

Très certainement. Au sein de notre collectivité, 75 % à 80 % de nos agents sont de catégorie C, 50 % d'entre eux gagnent moins de 1630 euros net par mois. Le passage en demi-traitement représente donc un vrai risque financier, et même de précarisation, pour beaucoup de nos agents. Un risque qu'une garantie prévoyance peut justement prévenir, en évitant de telles pertes de revenus. Les agents l'ont d'ailleurs bien compris: nous constatons qu'ils sont de plus en plus nombreux à opter pour le contrat que nous leur proposons. Ainsi, parmi ceux qui étaient en arrêt de travail et sont passés en demi-traitement en 2017, 83 étaient couverts par cette garantie. Ils étaient 73 en 2016.

Quel conseil pouvez-vous donner aux agents ?

Il me paraît aujourd'hui essentiel pour les agents de s'intéresser de près à ce que propose leur collectivité en matière de prévoyance. Ayez à l'esprit que le statut ne fait pas tout et ne permet pas de couvrir la totalité des situations problématiques qui peuvent survenir au quotidien. De même, n'oubliez pas que les carrières sont désormais très longues, plus de 40 ans, et que des accidents de vie peuvent survenir à tout moment et entraîner des difficultés financières.

(1) - Avec MNT Garantie de salaire 1 : 3,75 euros/mois de cotisation pour un agent de 18 à 23 ans souhaitant une indemnité journalière de 5 euros. Tarif 2018.
(2) - Voir conditions auprès de votre conseiller.
Crédit photo : MNT

(3) - Deux mois de cotisation offerts la première année pour toute adhésion à MNT Garantie de Salaire entre le 23/04/2018 et le 30/06/2018 (cachet de la Poste faisant foi pour les adhésions transmises par voie postale) quelle que soit la date d’effet du contrat. Offre réservée aux agents territoriaux, titulaires ou non titulaires, de moins de 55 ans au 30 juin 2018.
En cas d’adhésion simultanée à l’offre MNT Santé, quelle que soit la date d’effet du contrat, ou si l’agent territorial est déjà adhérent MNT Santé, un mois de cotisation supplémentaire offert. Offre non cumulable avec d’autres offres en cours. Voir les conditions auprès de votre conseiller MNT.

Avez-vous aimé cet article ?

oui