Maladies infantiles : comment protéger les enfants ?

Les maladies infantiles sont les maladies que l’on attrape en général pendant l’enfance. Quelles sont les plus courantes ?

Chez les plus jeunes, le système de défense de l'organisme n'est pas encore tout à fait mature. C'est pour cette raison que les enfants sont plus sensibles aux microbes de l'environnement que les adultes et attrapent plus de maladies.

Dans les maladies infantiles on distingue celles à boutons (rougeole, rubéole, roséole, scarlatine, varicelle, impétigo, syndrome pied-main-bouche) et celles sans boutons (oreillons, bronchiolite, coqueluche).

Certaines maladies sont provoquées par des virus : rougeole, oreillons, rubéole, roséole, varicelle, syndrome pied-main-bouche. D’autres sont provoquées par des bactéries accessibles parfois aux traitements antibiotiques comme la scarlatine, la coqueluche, l’impétigo.

Des maladies dont les complications peuvent être graves

Ces maladies infantiles ne sont généralement pas graves mais peuvent parfois entraîner des complications graves et irréversibles comme la rougeole.
Par exemple la varicelle peut être très grave chez les bébés mais beaucoup moins pour les enfants. Le meilleur moyen pour protéger les enfants des maladies les plus dangereuses est la vaccination. Pour les autres, des mesures d'hygiène, comme se laver les mains régulièrement ou porter un masque lorsqu'on est enrhumé permettent de limiter la contagion.

Ne tardez pas à consulter si votre enfant est malade

Par ailleurs, il ne faut jamais tarder à voir le médecin lorsqu'un enfant a de la fièvre (plus de 38°,5), qu'il est somnolent, qu'il se plaint de mal de tête ou aux oreilles, qu'il pleure beaucoup ou encore s’il a des boutons.

Pensez à faire remplir le carnet de santé de votre enfant à chaque consultation pour assurer le suivi de son dossier.

Pour plus d’info : vaccination-info-service.fr

Quelques conseils si votre enfant est malade

En cas de fièvre :

  • Ne couvrez pas trop l’enfant, un pyjama en coton par exemple suffit.
  • Pensez à l’hydrater régulièrement en lui proposant fréquemment de l’eau
  • Aérez sa chambre 10 minutes par jour
  • Vous pouvez lui donner du paracétamol en respectant les doses indiquées en fonction de son poids. Attention aucun autre médicament ne peut être donné sans l’avis d’un médecin

Si votre enfant à le nez bouché :

  • Mettez régulièrement du sérum physiologie dans le nez de votre enfant pour qu’il se mouche plus facilement
  • Utilisez délicatement un mouche-bébé s’il est trop petit pour se moucher seul

Si votre enfant tousse :

  • Il est déconseillé de donner des médicaments à votre enfant sans avis d’un professionnel de santé. La toux est un mécanisme de défense, qui peut aider à l’élimination de certaines maladies.

11 vaccinations désormais obligatoires pour les enfants depuis 2018

La vaccination protège de nombreuses maladies infantiles. C'est le cas par exemple du vaccin rougeole-oreillon-rubéole ou encore de celui contre la coqueluche. Ils sont désormais obligatoires pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018. En effet depuis cette date 11 vaccins sont obligatoires : diphtérie, tétanos, poliomyélite, ; coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque et la méningocoque C.

Pour en savoir plus consultez : Semaine de la vaccination, faites le point sur les vaccins

Crédits photos : Istock, Yuri Arcur production

Avez-vous aimé cet article ?

oui