Optique : trois conseils pour réduire votre facture

Verres, montures, lentilles peuvent peser bien lourd dans le budget familial. Comment parvenir à réduire les dépenses optiques pourtant indispensables ?

Avec un reste à charge de 24 % (1), les frais d’optique des Français peuvent être lourds à supporter. Entre 2006 et 2014, le prix des lunettes a augmenté de 1,35 % par an, revenant en moyenne à 316 euros la paire avec des verres unifocaux et à 613 euros la paire avec des verres multifocaux. Face à ces dépenses, des astuces existent et permettent de mieux maîtriser son budget.

(1) – Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques - étude 2017.

80%
des Français ont besoin de lunettes ou de lentilles*.
* Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques - étude 2017.

Conseil N° 1 : faites surveiller votre vue

Il est important de bien surveiller votre vue. Les troubles de la vision peuvent être nombreux et devenir invalidants. S'ils sont décelés rapidement, cela peut vous éviter des frais importants. Sachez que si vous devez consulter pour une nouvelle prescription, vous pouvez prendre rendez-vous directement avec un ophtalmologue sans passer par votre médecin traitant. Vous respecterez tout de même le parcours de soins coordonné. Quoi qu’il en soit, il est important de vérifier sa vue tous les trois ans. Cette visite permet de contrôler myopie, presbytie, glaucome, cataracte… Si vous devez remplacer vos verres, conservez votre monture si elle n’est pas abîmée. 

Conseil N° 2 : conservez votre ordonnance

Pour les adultes de plus de 16 ans, et sauf avis contraire du spécialiste, l’original de l’ordonnance prescrite par votre ophtalmologue reste valable trois ans. C’est pourquoi il est nécessaire de la conserver bien précieusement, pour éviter de consulter inutilement. Si vous avez besoin de changer un verre cassé ou une monture abîmée, vous pouvez présenter cette ordonnance initiale à votre opticien.

Conseils N° 3 : faites jouer la concurrence

Verres amincis, antireflets, teintés, progressifs… de nombreuses options s’offrent à vous. N’hésitez pas à comparer les prix de votre équipement en interrogeant d’autres opticiens. Ensuite, faites établir deux ou trois devis sur la base de la même marque de verres et de monture et choisissez l’offre la plus intéressante !  Adressez-vous à la plate-forme information et conseils santé et social de la MNT pour obtenir un devis.

Avez-vous aimé cet article ?

oui