Petit tour des régions : le point sur leurs nouveaux noms et leurs missions

Nouvelle Aquitaine, Hauts-de-France, Occitanie… Connaissez-vous bien les nouvelles appellations des régions administratives de France ? La loi de janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales (1) a procédé à un redécoupage des régions. Pourtant, 54 % des Français ne connaissent pas encore le nom de leur région, c’est ce que révèle le Baromètre Epiceum – Harris Interactive de la communication locale 2018 (2).

Un chiffre qui reste important alors qu’ils sont 51 % à estimer qu’ils ont été bien informés sur cette réforme et qu’ils sont de plus en plus satisfaits de l’information qu’ils reçoivent sur le fonctionnement des différentes collectivités locales : + 7 points depuis 2015 ! Justement, quelles responsabilités incombent aujourd’hui aux régions ? Décryptage.

Nouveaux noms, nouvelles responsabilités pour les régions

Depuis 2015, sur les 23 régions qui existaient auparavant, on compte 17 régions en France métropolitaine, et dans les DROM. Sept d’entre elles sont le résultat du regroupement de deux ou trois régions : Normandie, Hauts-de-France, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes.

Les 17 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Corse, Grand Est, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Guadeloupe, Guyane (française), Martinique, La Réunion.

Suite à ce redécoupage, la Loi sur la Nouvelle Organisation territoriale d’août 2015 (3) a entrainé une évolution des responsabilités des collectivités régionales.

 

Quel est le rôle des régions aujourd’hui ?

Quel est le rôle des régions aujourd’hui ?

La région a désormais surtout des fonctions de planification et d’encadrement de l’action des collectivités. Elles s’appliquent notamment dans les domaines suivants :

Les transports :

- Gestion des services non urbains de transport, réguliers ou à la demande. L’organisation des transports scolaires peut être confiées aux départements ou à un EPCI (Établissement public de coopération intercommunale).

- Gestion des transports régionaux de voyageurs.

- Participation financière pour les infrastructures, notamment nouvelles lignes de TGV.

- Développement des ports maritimes et des aérodromes.

L’enseignement :

- Mise en œuvre des actions de formation professionnelle continue et d’apprentissage.

- Construction, entretien et gestion des lycées d’enseignement général et des établissements d’enseignement agricole.

Le développement économique :

- Définition des régimes d’aides et décision de leur octroi aux entreprises de la région, y compris celles en difficulté.

- Définition des orientations en matière de développement de l’économie sociale et solidaire.

L’environnement et le Développement durable :

- Élaboration du plan régional de prévention et de gestion des déchets.

- Élaboration du schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET)

- Mise en œuvre d’un plan régional pour la qualité de l’air et le classement des réserves naturelles régionales.

La Réforme de la Nouvelle Organisation territoriale a également redéfini le rôle des départements et des communes. Le monde des collectivités locales a donc subi des transformations qu’il n’est pas toujours facile d’appréhender. D’où l’importance d’une communication auprès des citoyens qui, de plus, en redemandent !

Les régions de France, une grande diversité

La Corse est la plus petite région de France, avec 324 212  et 8 680 m2. Elle regroupe 2 départements : la Corse du Sud et la Corse du Nord. Son chef-lieu de région est Ajaccio.

La plus grande reste l’Île-de-France, qui regroupe à elle seule 12 027 565 habitants sur une petite superficie de 12 011 m2, à peine plus grande que celle de la Corse. Elle regroupe 8 départements. A titre de comparaison, Lyon arrive en deuxième place, avec 7 820 966 habitants sur 69 711 m2 et 12 départements plus la Métropole Lyon.

En termes de superficie, la Nouvelle Aquitaine s’étend sur 84 036 m2 et également 12 départements !

> En savoir plus sur le Baromètre EpiceumHarris Interactive de la communication locale 2018 

> En savoir plus sur la réforme territoriale : www.gouvernement.fr/action/la-reforme-territoriale

(1) Loi n° 2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementaleshttps://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030109622&categorieLien=id (2)  Baromètre Epiceum – Harris Interactive de la communication locale 2018 (3) Loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030985460&categorieLien=id

Avez-vous aimé cet article ?

oui