Pour une fonction publique heureuse, prendre soin des agents

Créée en 2011, l’association La Fabrique Spinoza s’est donné pour objectif de replacer le bonheur citoyen au cœur du débat public. Son étude Pour une fonction publique heureuse, publiée en octobre 2020 avec le concours de la MNT, liste plusieurs approches possibles pour favoriser le bien-être des agents territoriaux au travail. Parmi elles, le fait pour les collectivités en tant qu’employeur de prendre soin de la santé globale de leurs agents. Explications.

Des agents territoriaux épanouis dans leur travail offrent une meilleure qualité de service aux citoyens. Pour La Fabrique Spinoza, favoriser la qualité de vie au travail (QVT) est donc une équation gagnante pour tous : les agents, les collectivités qui les emploient et, au final, les usagers.

L’étude Pour une fonction publique heureuse est présentée par la MNT, le partenaire majeur. Le but : inspirer des changements positifs dans la "territoriale", mais aussi valoriser les pratiques innovantes, qui foisonnent.

"Prendre soin des agents" est l’un des 9 leviers (cf. encadré) du bonheur au travail, selon l’étude. Pour La Fabrique Spinoza, la santé des agents s’entend au sens large, comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et non seulement une absence de maladie ou d’infirmité »(1). L’étude détaille les transformations positives à effectuer.

La santé environnementale : le cadre de travail

Prendre soin de l’agent, c’est lui offrir un cadre de travail sain et sécurisé. Ce qui passe par notamment par une attention à la régulation de l’ambiance thermique, à la qualité de l’eau et de l’air… Une dimension que la mairie de Guéret prend en compte, en adoptant des produits naturels pour l’entretien de ses locaux.

La santé digitale : télémédecine…

La santé digitale résulte d’une utilisation raisonnée des outils numériques, pour en faire des facteurs non de stress, mais de facilitation du travail et de préservation de la santé des agents. Pendant la crise sanitaire de la COVID-19, la MNT a ainsi mis à disposition de l’ensemble de ses adhérents sa plateforme MesDocteurs, une solution de télémédecine qui leur permet notamment de consulter un médecin à distance, en moins de 15 minutes, sans avance de frais.

La santé physique : TMS, activité physique…

Prendre soin des agents, c’est aussi protéger leur corps. Ce qui signifie notamment corriger les postures de travail pour éviter les troubles musculo-squelettiques (TMS), première maladie professionnelle en France. Sachant que la sédentarité est le quatrième facteur de risque de décès prématuré au monde, certaines collectivités, comme le département de Seine-Saint-Denis ou encore les mairies de Suresnes ou d’Épernay, encouragent l’activité physique, en proposant à leurs agents des séances de réveil musculaire ou de stretching sur leur temps de travail.

La santé mentale : souffrance psychologique…

Le travail peut être source de souffrances psychologiques. Pour éviter cela, les innovations développées dans la fonction publique abondent : aménagement de salles de repos, formations à la méditation de pleine conscience, ateliers de remédiation cognitive pour les agents touchés par le cancer… La MNT n’est pas en reste, avec sa hotline téléphonique dédiée à l’accompagnement psychologique des agents en difficulté professionnelle.

La santé sociale : vie pro, vie privée

La qualité des liens sociaux et humains est le dernier déterminant de la santé au travail. Pour favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et sphère privée, certains employeurs territoriaux – comme les mairies de Thionville ou Yutz – signent des chartes de la parentalité favorables aux salariés-parents.

Les 9 déterminants du bonheur au travail, selon La Fabrique Spinoza

  • Redonner du sens au travail
  • Co-construire le projet collectif
  • Transformer les espaces de travail,
  • Transformer le travail et le management,
  • Ouvrir des perspectives de développement professionnel,
  • Transformer le travail via le digital,
  • Alléger le cadre statutaire et les symboles,
  • Distiller la joie et nouer des liens,
  • Prendre soin de la santé globale des agents.
Couverture Etude Pour une fonction publique heureuse - Fabrique Spinoza

Avez-vous aimé cet article ?

oui