Quelle activité physique pratiquer après une intervention chirurgicale ?

Il n’y a pas si longtemps, les médecins prescrivaient du repos à leurs patients après une intervention chirurgicale. On sait désormais qu’une fois la douleur disparue, la pratique sportive favorise une meilleure récupération.

Un rétablissement plus rapide, moins de complications, une perte de masse musculaire et de mobilité plus restreinte, et un meilleur moral : la reprise du sport après une opération est très bénéfique. A condition de respecter certaines précautions.

Quand et comment reprendre le sport ?

Quinze jours à trois semaines : c’est le délai moyen nécessaire après une intervention chirurgicale, pour reprendre une activité sportive. Ce délai peut être réduit si le patient a bénéficié d’une endoscopie, beaucoup moins difficile pour le corps.
La reprise doit être très progressive, en commençant par les activités sans appui sur le membre opéré, comme le vélo ou la natation. Après 15 jours d’efforts modérés, si tout se passe bien, il est possible de travailler en appui et de monter en intensité.
« La douleur est un signal d’alarme à respecter absolument. » explique le Dr Benjamin Laberte, médecin consultant à Ligne Claire. « Il ne faut jamais atteindre le seuil douloureux à l’endroit où l’on a été opéré. »

Chirurgie cardiaque : reprise sous surveillance médicale

Après une chirurgie cardiaque (pose d’un stent ou d’une valve, pontage coronarien…), une rééducation sportive médicalement suivie s’impose, avec des exercices physiques adaptés et encadrés. En cardiologie, un programme d’activité physique adaptée diminue de 26 % le risque de mortalité*.

MNT Santé, la complémentaire santé des agents territoriaux. Jusqu'à 3 mois de cotisation offerts*. Faites un devis. *Voir conditions

Et après une opération orthopédique ou des articulations ?

Après une opération orthopédique quelle qu’elle soit, les consignes sont les mêmes. Pour une hernie discale (2e opération la plus courante parmi les adhérents MNT, après la cataracte), il faut commencer par des exercices sans appui, puis avec appui sur terrain meuble. Pour une opération de l’articulation et notamment du genou (prothèse, ligaments croisés…) la natation et les mouvements de pédalier, comme le vélo, sont à reprendre en tout premier. Ensuite, des activités comme la marche ou la marche nordique (marche avec des bâtons de type ski de fond qui permet de travailler tout le corps en soulageant de 30% le travail des jambes) sont conseillées. Gare aux sports de frappe, à ne reprendre que sur avis médical !

Quel sport près une appendicite ?

Troisième chirurgie la plus fréquente parmi les adhérents MNT, l’appendicectomie comporte un délai de cicatrisation à respecter absolument. Il est donc indispensable d’éviter la natation jusqu’à complète cicatrisation. Les abdominaux peuvent être graduellement retravaillés après 15 jours-3 semaines. Sans jamais dépasser le seuil de douleur !

Pendant et après un cancer du sein : le sport est un « plus »

L’activité physique fait partie intégrante du traitement du cancer du sein, cela pendant toute la durée du traitement et jusqu’à complète rémission, comme par exemple après une chirurgie d’ablation des ganglions de l’aisselle. L’EPGV* propose des cours spécialisés et individualisés.. Les exercices de renforcement musculaire, de stretching, de travail respiratoire et d’équilibre sont calibrés en fonction de l’état de fatigue et de cicatrisation de chaque femme. Et suivent à la lettre la prescription médicale.

* Expertise collective INSERM remise le 14 février dernier au ministre des Sports.
** La fédération de l’Éducation physique et gymnastique volontaire

Avez-vous aimé cet article ?

oui