Un air plus sain à la maison

Notre intérieur contient des sources de pollution néfastes pour notre santé et pour l’environnement.

 

Nous nous sentons bien dans notre intérieur douillet, pourtant l’air peut y être chargé de particules nocives : tabac, parfums, composés organiques volatils (COV), poussières.... Pourtant, certains gestes peuvent améliorer la qualité de votre environnement.

Limiter les produits d’entretien

Ils nettoient certes, mais sont de grandes sources de pollution intérieure. Non seulement, les produits ménagers contiennent des particules polluantes mais leur contenant (flacons en plastique) sont néfastes pour l’environnement et notre santé.  L’idéal est de se limiter à deux à trois produits de base naturels qui font tout ! Vinaigre blanc pour désinfecter et dégraisser, bicarbonate de soude pour blanchir, désodoriser… Pour chasser la poussière, plutôt qu’un spray, utilisez la brosse de l’aspirateur.

Aérer tous les jours

Les meubles, peintures, joints de carrelage, parce qu’ils contiennent des solvants,  sont des sources d’émanation de composés volatils. Si on ajoute les bougies parfumées et l’encens, on encourage leur diffusion dans l’air. La seule solution pour assainir est de renouveler l’air de votre maison une fois par jour. Ouvrez en grand pendant 10 minutes par jour, hiver comme été.  Ainsi, vous contribuerez à chasser les allergènes (poussières, acariens, poils d’animaux) et les particules fines qui provoquent des gênes respiratoires. Par ailleurs, aérer peut aider à réduire l’humidité qui provoque des moisissures.
Enfin, la fumée de cigarette est nocive pour toute la famille. Sortez donc de chez vous lorsque vous voulez faire une pause cigarette !

Retrouvez nos conseils pour garder une maison saine en lisant l'article 6 gestes pour une maison saine

Et pour en savoir plus sur les risques environnementaux et sur la pollution intérieure, rendez-vous sur le site de Santé publique France-INPES et sur le site prévention-maison

Crédits photo : Istock

Avez-vous aimé cet article ?

oui