Vers une communication libre pour les médecins ?

L’interdiction générale de publicité qui s’applique aux professionnels de santé en vertu du Code de la santé publique pourrait être levée. C’est la préconisation du Conseil d’État dans une étude publiée le 21 juin 2018 à la demande du Premier ministre. Les médecins mais aussi les autres professions de santé dotées d’un ordre professionnel – infirmiers, kinés, sages-femmes, dentistes…seraient concernés. Le Conseil d’État suggère une liberté d’information et de communication, sous réserve du respect de la déontologie médicale.

L’étude du Conseil d’État : http://www.conseil-etat.fr/Decisions-Avis-Publications/Etudes-Publications/Rapports-Etudes/Regles-applicables-aux-professionnels-de-sante-en-matiere-d-information-et-de-communication

Avez-vous aimé cet article ?

oui